SEULE

LAUREN BACALL

« Je n’étais qu’une petite ouvreuse habitant Greenwich Village, à l’époque où Howard Hawks me proposa un bout d’essai qui me propulsa à Hollywood, et écrivit le premier chapitre de mon conte de fées. Avec mon premier film survint mon premier amour, l’idylle la plus enivrante qu’on puisse imaginer. Les vingt-quatre ans qui nous séparaient, Bogie et moi, ne se voient pas sur les photos du Port de l’angoisse et du Grand Sommeil : nous étions faits l’un pour l’autre. Depuis, ma carrière cinématographique a connu des hauts – et pas mal de bas, auxquels j’ai résisté, comme aux turbulences de ma vie. Il y eut la longue maladie de Bogie, les nuits sombres qui suivirent sa disparition, un second mariage malheureusement brisé par l’alcool et l’adversité. Rien n’est parfait, mais j’ai mes trois enfants, mes amis, mes chiens, mes livres, ma musique, mes voyages, et du travail qui m’attend encore… J’ai de la chance. »Lauren Bacall crève l’écran dès 1944, dans Le Port de l'angoisse, aux côtés d’Humphrey Bogart qu’elle épousera l’année suivante. Celle qu’on surnomma « Le Regard » devint aussitôt une légende du cinéma et parvint à conquérir le public de Broadway. Aujourd’hui, elle est l’égérie des jeunes réalisateurs indépendants.
BabelioNote moyenne : 3.5/5.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Seule
  • Seule
  • Seule
  • Lauren Bacall
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Je n’étais qu’une petite ouvreuse habitant Greenwich Village, à l’époque où Howard Hawks me proposa un bout d’essai qui me propulsa à Hollywood, et écrivit le premier chapitre de mon conte de fées. Avec mon premier film survint mon premier amour, l’idylle la plus enivrante qu’on puisse imaginer. Les vingt-quatre ans qui nous séparaient, [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

CE QUE L'AMOUR M'A APPRIS
  • CE QUE L'AMOUR M'A APPRIS
  • CE QUE L'AMOUR M'A APPRIS
  • Ziauddin Yousafza
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Je viens d’un pays où les femmes ont toute ma vie été à mon service. Je viens d’une famille dans laquelle être un homme me rendait spécial. »   Élevé comme tous les jeunes garçons pakistanais dans l’idée que le seul fait d’être un garçon le rend supérieur à ses sœurs, Ziauddin Yousafzaï se bat contre [...]
COMME SUR DES ROULETTES: Et si mon handicap était ma plus grande force ?
Instincts: 3 mois, seule à pied, en survie dans l'ouest sauvage australien
Jalousie, quand tu nous tiens
  • Jalousie, quand tu nous tiens
  • Jalousie, quand tu nous tiens
  • Karine Grandval
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • D’où vient la jalousie ? Comment la combattre ? Et surtout, que dit-elle de nous-même : est-elle un révélateur de notre personnalité, ou le symptôme d’un malaise plus profond ? Heureusement, qu’il s’agisse de vous ou de votre partenaire, sachez que les pièges de ce véritable tue-l’amour peuvent être [...]
Le bonheur plus fort que l'oubli - Comment bien vivre avec Alzheimer