LE BÉBÉ, C'EST POUR QUAND ?

LAËTITIA MILOT

Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le cœur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d’un bonheur parfait s’il n’y avait cette maladie au nom étrange qu’on lui a diagnostiquée il y a quelques années : l’endométriose.

Cette affection gynécologique extrêmement douloureuse qui touche une femme sur dix et qui est l’une des premières causes d’infertilité féminine, Laëtitia a décidé d’en parler. Et aussi de donner la parole à d’autres femmes qui, comme elle, ont appris à être heureuses malgré cette affection.

Dans ce livre, Laëtitia nous dit tout de cette pathologie longtemps méconnue, ce qui permet de mieux la gérer. Mais elle transmet surtout son inaltérable joie de vivre : le meilleur bouclier pour ne pas laisser l’endométriose ennuager tous les soleils de l’existence.

BabelioNote moyenne : 3.9/5.

LAËTITIA MILOT

Depuis 2004, Laëtitia Milot incarne Mélanie dans la série Plus belle la vie ; elle est aussi l’auteure du roman à succès On se retrouvera. Depuis 2014, elle est la marraine de l’association EndoFrance.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Le bébé, c'est pour quand ?
  • Le bébé, c'est pour quand ?
  • Le bébé, c'est pour quand ?
  • Laëtitia Milot
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le cœur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d’un bonheur parfait s’il n’y avait cette [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday
  • Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday
  • Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday
  • Laurence Favalelli
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Cette histoire est tout sauf rock'n'roll. Cette histoire, c'est un conte de fées des temps modernes. C'est aussi un morceau de ma vie. Six années dans la vie des Hallyday. Six années derrière les couvertures de papier glacé. Je ne peux pas y repenser sans la sensation étrange d'avoir participé à la mise en scène du plus [...]
Rugby, mon amour
  • Rugby, mon amour
  • Rugby, mon amour
  • Serge Simon
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • " L'écriture de ce livre s'est imposée avec la crise qui a frappé mon sport, à la suite des décès dramatiques de jeunes joueurs sur le terrain. Les tragédies étaient là, choquantes. Dans ce contexte légitimement dédié à la compassion et à la douleur, l'argumentation était impossible, déplacée. Le rugby apparaissait comme le [...]
Parce qu'il y a les femmes
  • Parce qu'il y a les femmes
  • Parce qu'il y a les femmes
  • OLIVIER DELACROIX
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • " Les femmes ont toujours été au cœur de ma vie. Dès l'enfance, la parole des femmes m'a inspiré, guidé. Elles ont fait de moi l'homme que je suis. J'ai choisi de les raconter toutes : les admirables, les courageuses, les paumées, les dangereuses. Femmes sous l'emprise d'hommes violents et manipulateurs. Femmes résistantes qui [...]
L'AMOUR FOU
  • L'AMOUR FOU
  • L'AMOUR FOU
  • Mylène Demongeot
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Mylène Demongeot se livre sans filtre dans ce récit autobiographique drôle et émouvant, contant avec passion sa rencontre avec Marc Simenon,  l’homme de sa vie, l’homme pour lequel elle va tout plaquer pour un coup de foudre dévastateur, renonçant à tout juste 27 ans, à la gloire, aux paillettes, aux admirateurs. Un page turner [...]
COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • COMMENT L’HYPNOSE A CHANGÉ MA VIE
  • Messmer
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • « Je m’appelle Éric Normandin, mais en 1995 j’ai décidé de me faire connaître sous le nom de Messmer, en hommage à l’un des plus célèbres pionniers de la science de l’hypnose. Je suis né en 1971 et j’ai grandi à Saint-Césaire, une petite ville du Québec, dans une famille plus atypique qu’on pourrait le croire. [...]