UN RASOIR DANS LES MAINS D'UN SINGE

GUY MARCHAND

Elle s’appelait Estrella. Il l’aimait passionnément.C’était une vraie criolla, un petit trésor de jument intelligente et vive. Édouard la caressait sans arrêt. Elle avait quelque chose de sa Gitane de la gerbebaude. Il lui noua sa queue adroitement à la façon argentine, comme le chignon d’une danseuse de tango. Puis il la laissa se diriger vers les autres chevaux menés par les peticeros vers le terrain avec l’angoisse des parents qui emmènent leur enfant le premier jour d’école…Les chevaux, bien sûr, des vignes à perte de vue, une aristocratie décadente et une bourgeoisie sans manières : GUY MARCHAND signe un premier roman poétique où un vent surréaliste s’engouffre dans les châteaux bordelais, faisant voler en éclats les plus solides certitudes.

BIBLIOGRAPHIE

Chargement...
Chargement de la liste
Un rasoir dans les mains d'un singe
  • Un rasoir dans les mains d'un singe
  • Un rasoir dans les mains d'un singe
  • Guy Marchand
  • ROMANS
  • Elle s’appelait Estrella. Il l’aimait passionnément.C’était une vraie criolla, un petit trésor de jument intelligente et vive. Édouard la caressait sans arrêt. Elle avait quelque chose de sa Gitane de la gerbebaude. Il lui noua sa queue adroitement à la façon argentine, comme le chignon d’une danseuse de tango. Puis il la laissa se diriger [...]
Le guignol des Buttes-Chaumont
  • Le guignol des Buttes-Chaumont
  • Le guignol des Buttes-Chaumont
  • Guy Marchand
  • TÉMOIGNAGES MÉMOIRES
  • Disponible le 18 janvier 2007.« Je n’ai pas parlé des conflits familiaux et même professionnels : la presse people est là pour le faire et on ne va pas lui retirer le pain de la bouche. » Le ton est donné : ce livre n’est pas une autobiographie mais un tango ; une danse hésitation sur les chemins de l’existence et de la nature humaine. [...]

VOUS AIMEREZ AUSSI

À LA LUMIÈRE DU PETIT MATIN
  • À LA LUMIÈRE DU PETIT MATIN
  • À LA LUMIÈRE DU PETIT MATIN
  • AGNÈS MARTIN-LUGAND
  • ROMANS
  • À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter jusqu’au jour où le destin la fait trébucher. Mais ce coup du sort n’est-il pas [...]
Si tu me voyais comme je te vois
  • Si tu me voyais comme je te vois
  • Si tu me voyais comme je te vois
  • Nicholas Sparks
  • ROMANS
  • Colin Hancock joue sa dernière chance. À 28 ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c’est le retour à la prison qui l’attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu’à ce que l’amour s’en mêle. Enfant d’immigrés, Maria [...]
Les petits soleils de chaque jour
  • Les petits soleils de chaque jour
  • Les petits soleils de chaque jour
  • Ondine Khayat
  • ROMANS
  • Clélie vit une retraite paisible après avoir fait le bonheur des clients de la boulangerie Destempes en leur vendant pains et gâteaux confectionnés avec amour. Mais à l’aube de l’été, Colline, la petite-fille de la maison, bouleversée par le divorce de ses parents, perd littéralement le goût de vivre. Touchée par la détresse de l’enfant de [...]
Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Mémé dans les orties
  • Aurélie Valognes
  • ROMANS
  • Solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant… –, Ferdinand Brun, 83 ans, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs [...]
Entre mes mains le bonheur se faufile
  • Entre mes mains le bonheur se faufile
  • Entre mes mains le bonheur se faufile
  • Agnès Martin-Lugand
  • ROMANS
  • Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est [...]